Agenda Culturel

Antonella Ruggiero en concert à Alger

L’Ambassade d’Italie en Algérie et l’Institut Culturel Italien d’Alger ont l’honneur de vous inviter au concert de la chanteuse italienne Antonella Ruggiero, qui aura lieu le mercredi 13 septembre 2023 à 19h00 au niveau de l’Auditorium du Palais de la Culture d’Alger (entrée libre).

Antonella Ruggiero, née à Gênes, est l’une des voix les plus polyvalentes de la scène italienne. Elle a raconté et suivi en parallèle l’évolution et la trajectoire des coutumes et des goûts du grand public. D’abord avec le groupe Matia Bazar, puis avec une carrière solo aussi variée que réussie, elle a su toucher des domaines et des points pratiquement éloignés les uns des autres, grâce à sa capacité d’interprète, mêlée à une curiosité naturelle, un désir de dépasser les limites des formules et des langages traditionnels. Elle s’est présentée au public avec « Libera », son premier album solo, en janvier 1996, renouvelé, riche d’interactions et de nouvelles expériences musicales. L’intérêt pour les nouveaux horizons sonores proposés par les jeunes groupes italiens pousse Antonella et son producteur Roberto Colombo à réaliser « Registrazioni moderne », un disque où les chansons de Matia Bazar sont reproposées dans un contexte musical différent. 1998 est l’année de « Amore Lontanissimo », qui lui vaut l’ovation de la critique et la deuxième place au festival de Sanremo. Fin 2000, une incroyable tournée de musique sacrée : douze dates dans des lieux fascinants et évocateurs, des églises et des théâtres antiques. Cette expérience sera fixée, en novembre 2001, dans l’album « Luna crescente » [Sacrarmonia]. Après une expérience toute américaine, où elle a reproposé les thèmes les plus importants des comédies musicales de Broadway dans une tonalité « classique », Antonella Ruggiero a été, en octobre 2002, le protagoniste, au théâtre La Fenice de Venise, de Medea, un opéra vidéo en trois parties sur une musique d’Adriano Guarnieri, l’un des compositeurs contemporains vivants les plus significatifs. En mars 2007 est sorti « Souvenir d’Italie », un projet musical axé sur les chansons italiennes composées entre 1915 et 1945. L’album contient également la chanson « Canzone fra le Guerre » présentée à Sanremo 2007, dans une version a cappella avec le Sant’Ilario Choir et le Valle dei Laghi Choir. En novembre, elle sort  » Genova, La Superba « , dans lequel elle souhaite rendre hommage aux auteurs de sa ville, une ville aussi évocatrice ne pouvant être que le lieu de naissance de certains des auteurs et musiciens italiens les plus extraordinaires. En 2010, son nouveau projet musical s’intitule « Contemporanea Tango » : elle collabore avec des auteurs contemporains et des danseurs argentins. Après sept ans d’absence, elle revient sur la scène du Festival de Sanremo en 2014 avec « Quando Balliamo » et  » Da Lontano « , deux chansons qui anticipent la sortie de l’album inédit  » L’impossibile è certo. L’année 2015 marque également le début de la collaboration d’Antonella Ruggiero avec le pianiste Andrea Bacchetti ; en novembre 2016, cette collaboration donne naissance à  » La vita imprevedibile delle canzoni « , une transposition sur disque du répertoire interprété par la chanteuse de 1975 à 2014.

Sur scène :

Voix : Antonella Ruggiero

Piano : Roberto Olzer

Percussion : Paolo Pasqualin