Aretha Franklin, la reine de la Soul s’en va !

Aretha Franklin, la « Lady Soul », est décédée aujourd’hui, à l’age de 76 ans, d’un cancer du pancréas contre lequel elle se bat depuis 2010.

Aretha Louise Franklin, fille d’un révérend et qui a été éduquée à l’église du gospel, est née le à Memphis dans le Tennessee. Elle est chanteuse, auteur-compositeur américaine de gospel, soul, funk, rhythm and blues et jazz. Surnommée « The Queen of soul », elle était, également, une excellente pianiste.

En 1967, Aretha Franklin avait fait de son titre Respect, un tube planétaire qui l’a hissa au sommet, un hymne universel pour l’égalité. Celle des Noirs par rapport aux Blancs, au temps du Mouvement pour les droits civiques de Martin Luther King, mais aussi celle de la femme, et quelle que soit sa couleur de peau, face à l’homme.

Aretha Franklin, une voix impressionnante

Avec elle s’éteint la plus majestueuse et la plus impressionnante voix féminine, avec ses quatre octaves, de l’histoire de la musique soul.

Elle fut classée, en 1968, en seconde position des personnalités afro-américaines les plus connues au monde, juste derrière Martin Luther King.

Elle a vendu 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles dans l’histoire de l’industrie discographique. Elle est, en 1987, la première femme à intégrer le « Rock and Roll Hall of Fame » (Le Musée et Panthéon du Rock and Roll).

Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps.

Paul McCartney, la légende vivante des Beatles, a publié ce message sur Twitter : « Prenons tous le temps de dire merci pour l’existence merveilleuse d’Aretha Franklin, la reine de nos âmes, qui nous a tous inspirés durant tant d’années. Elle nous manquera, mais la mémoire de sa grandeur comme artiste et comme être humain vivra avec nous éternellement ». Un bel hommage !