Concert : « Trio Salhi » s’essaye au patrimoine musical Bédouin

Le « Trio Salhi »est la rencontre entre le chanteur Tunisien Mounir Troudi, le trompettiste Michel Marre et le percussionniste Imed Alibi, qui cherchent à créer un langage nouveau du patrimoine musical Bédouin, notamment le « Salhi » qui allie mysticisme, poésie et ambiances de fête et de transe. Bien que jugés folkloriques ou frivoles, les chansons bédouines faisaient battre le cœur d’un pays ou la libre parole était bâillonnée.

C’est pour cela aussi que ses musiques sont si populaires ; elles expriment l’âme du peuple et se sont imprimées dans sa mémoire à tel point qu’on a le cœur serré de nostalgie à chaque fois qu’on a la chance de les réécouter. La frontière entre les deux genres n’est pas stricte et la plupart des artistes savent passer d’une musique à une autre avec une faculté d’assimilation propre à eux. Cela s’est traduit par de nombreuses collaborations réussies entre Mounir et le trompettiste Eric Truffaz et entre Michel Marre et ses nombreux projets ethniques. Prendre du « risque » dans la musique est leur point commun.

Imed Alibi: percussions et direction musicale (France-Tunisie)

Michel Marre: trompette (France)

Mounir Troudi: chant (Tunisie)

Le concert du « Trio Salhi » aura lieu le jeudi 22 fevrier, 19h30, à l’Institut français d’Alger.

Réservation à l’adresse suivante: concerttriosalhi2018.alger@if-algerie.com