Conférence/ Émergence d’une 1ère société pastorale néolithique dans le Constantinois

Une conférence ayant pour thème: « Émergence d’une première société pastorale néolithique : Khanguet el-Hadjar- Constantinois- Algérie » sera donnée par le Dr Idir Amara. 

Les figures de la station de Khanguet-el-Hadjar, située dans le Constantinois, furent créées par des communautés pastorales engagées dans le processus de néolithisation. Ce processus s’est poursuivi pendant une longue période.

Le monde symbolique évoqué est celui d’une société pastorale naissante installée dans le Constantinois durant l’Holocène et qui s’y est maintenue jusqu’à la protohistoire.

Cette période (dans un contexte régional englobant l’Algérie orientale, sans omettre son extension sur le territoire tunisien), est dominée par le thème du berger gravé et  peint. Il est représenté sur les deux faces, nord et est, de la Haute-Pierre de Khanguet-el-Hadjar. Il se développe, au moment où de petites communautés pastorales développent de nouvelles relations d’échanges.

D’après les dernières hypothèses émises sur ces gravures par C. Roubet (2005), il s’agirait d’œuvres identitaires produites individuellement par des pasteurs. Cette situation singulière annoncerait une transformation profonde visant à fédérer un ensemble de communautés éparses au sein d’une proto-société. Telle serait l’hypothèse qui pourrait être exprimée pour la première fois en s’appuyant sur les premiers signes gravés et peints au Khanguet-el-Hadjar.

Quelle est la valeur symbolique et la part d’imaginaire de cette première société pastorale en formation ?

Eléments de réponse lors de la conférence du Dr Idir Amara, le mercredi 09 mai, 14h30, au Musée Public National Cirta – Constantine.