Décès de Jean-Paul Belmondo, monstre sacré du cinéma français

Jean-Paul Belmondo, l’un des monstres sacrés du cinéma français, est décédé, à l’âge de 88 ans, ce lundi 6 septembre à son domicile parisien.

Victime d’un AVC en 2001, qui l’avait éloigné des plateaux pendant près de 8 ans, il a fait un retour timide dans le film « Un homme et son chien » de Francis Huster.

Né le 9 avril 1933 à Neuilly-sur-Seine, le comédien Jean-Paul Belmondo a tourné dans plus de 80 films et laissé derrière lui des rôles inoubliables dans des films tels-que : « A bout de souffle », « L’as des as », « L’homme de Rio », « Le professionnel » ou encore « Le Guignolo ».

Star du box-office durant les années 1960 à 1980, il a réussi à réunir près de 130 millions de spectateurs dans les salles de cinéma.