Hommage à Mahieddine Bachtarzi : Concert des Associations El Fekhardjia et El Djazairia

Un hommage sera rendu à Mahieddine Bachtarzi par les Associations El Fekhardjia et El Djazairia, pour une soirée de musique andalouse, au Théâtre National, qui porte son nom, « Mahieddine Bachtarzi » (TNA) à Alger-Centre.

Né le 15 décembre 1897, à la Casbah d’Alger, Mahieddine Bachtarzi a reçu une formation religieuse à la Medersa, avec Cheikh Ben Osman, et s’initia au chant religieux, très jeune, pour devenir, un peu plus tard, Muezzin à la mosquée Djamaa El Jdid.

L’entrée dans le monde de la musique fût faite à travers Nathan Edmond Yafil et son association El Moutribia. Le « Caruso du désert », comme le surnomma la presse française, et avec son impressionnante voix de ténor, comptabilisait déjà, à l’âge de 24 ans, 66 disques enregistrés et une série de concerts à travers l’Algérie et plusieurs pays occidentaux.

Mahieddine Bachtarzi : Fondateur du théâtre algérien

Il fût, également, l’un des principaux fondateurs du théâtre algérien, avec Rachid Ksentini et Allalou, et ce, en interprétant des pièces, puisées des récits et légendes algériennes, en langage populaire.

Mahieddine Bachtarzi, décédé le 6 février 1986, fût Muezzin, ténor au chant d’Opéra, comédien, directeur du Conservatoire Municipal d’Alger, auteur de pièces théâtrales et directeur du Théâtre National Algérien (L’Opéra d’Alger).

L’hommage aura lieu le vendredi 11 mai, 19h30, au Théâtre National Algérien « Mahieddine Bachtarzi » (TNA).