« Ibn Khaldoun, un héritage universel » à l’Institut français

Les Rencontres d’Ibn Khaldoun sont un cycle arabophone et/ou bilingue, organisé par l’Institut français d’Alger, qui permettra d’aborder des thématiques variées par des spécialistes éminents des sociétés arabes, de sa complexité et de sa richesse culturelle, le lundi 08 février à 16h00.

Pour l’acte I de ces rencontres, Ibn Khaldoun sera mis à l’honneur. Historien, économiste, géographe, démographe et précurseur de la sociologie, il incarne la figure par excellence du penseur maghrébin. Né le 27 mai 1332 à Tunis et mort le 17 mars 1406 au Caire, il est d’origine arabe issu d’une grande famille andalouse d’origine yéménite et chassée de la péninsule ibérique par la Reconquista.

Plus de six cents ans après sa mort, son héritage n’a de cesse d’être honoré en Algérie, dans le Maghreb et dans le monde.

La Conférence, en arabe, sur l’œuvre et la vie d’Ibn Khaldoun pour aborder son héritage intellectuel et de l’usage qui en est fait sera présentée par :

Abdesselam Cheddadi, Professeur-chercheur à l’Institut Universitaire de la Recherche Scientifique, Université Mohammed V, Rabat et anthropologue.

Amara Allaoua, historien à l’Université de Constantine.

Mohamed Hamdaoui, directeur du laboratoire « Néo-Khaldounisme, Institutions Sociales et Pouvoir » à l’Université de Mostaganem.

Et modéré par Fatma Oussedik, professeure d’anthropologie et de sociologie à l’Université d’Alger.

Pour réserver, écrire à cette adresse: [email protected]