« Kahwate Romana », un nouveau café littéraire à Tlemcen

Le mouvement culturel de la wilaya de Tlemcen  vient de se renforcer d’un nouvel espace culturel et littéraire baptisé  « kahwate romana », en référence à un lieu historique et de mémoire de l’ancienne Tlemcen ayant inspiré de nombreux créateurs et écrivains à l’instar de Mohamed Dib.

La naissance de ce café littéraire a été célébrée dans la soirée de mardi 25 décembre  au niveau de la maison de la culture « Abdelkader Alloula » avec l’organisation d’une série d’activités en présence d’écrivains, poètes, hommes de théâtre, comédiens, journalistes et artistes plasticiens.

Ainsi, le jeune comédien Amine Knadile a lu un texte de Mohamed Dib intitulé « Au café », alors que l’artiste peintre Habib Amri a présenté à l’assistance un style pictural « La technique du collage », qu’il affectionne.

L’assistance a ensuite suivi un tour de chant d’un groupe dénommé « AS » composé de trois jeunes talents qui activent dans la musique, le chant et l’audiovisuel.

C’est dans une ambiance culturellement conviviale que le poète Mebkhouti Noureddine a présenté une de ses ْœuvres avant de céder la scène au comédien-poète Abdelkader Mostfaoui qui a, également, lu un poème en dialecte populaire.

Les organisateurs de cette première rencontre du café culturel et littéraire « Kahwate Romana » ont réussi leur pari d’attirer un nombreux public qui a salué cette initiative offrant un espace convivial de rencontres et d’échanges. Comme il permettra aux jeunes talents de s’exprimer et de faire connaitre leurs capacités artistiques.

Les membres de ce café littéraire comptent proposer un programme chargé d’activités et événements à organiser à travers tous les espaces culturels de la wilaya et pas seulement au chef-lieu, avons-nous appris de l’APS.