75è anniversaire de la Révolution du 19 août 1945 au Vietnam (Contribution)

Le Vietnam, d’origine féodale composé en majorité de paysans, a toujours vécu sous l’oppression des propriétaires fonciers féodaux locaux et plus de mille (1.000) ans sous le joug des féodaux chinois. Cette double oppression a été suivie par l’exploitation des féodaux étrangers (japonais et français). A chaque fois, la lutte opiniâtre et acharnée des paysans menait à un changement, et la résistance contre l’agression étrangère et les réalisations enregistrées amenaient de larges couches de la population, dont les paysans formaient le noyau, à se soulever un peu partout dans le pays. Chaque lutte et chaque succès améliorait la vie quotidienne du pays mais, malheureusement, toujours soumis à la domination de la société féodale locale composée de prioritaires fonciers et d’exploitants étrangers, ce qui a freiné d’une part le développement de l’économie du pays, et d’autre part la stagnation de la société vietnamienne.

Toutes ces luttes, pendant des années, ont fait que le peuple vietnamien ait mûri et s’est mieux organisè et cela, il faut le souligner, grâce à un grand homme et un grand stratège: Monsieur Hô Chi Minh qui, pour mieux canaliser toute cette énergie en ébullition, a créé le Parti communiste indochinois et, par la suite, le Parti communiste vietnamien, sous son égide, et a continué la lutte contre les oppresseurs jusqu’à l’aboutissement de la Révolution historique du 19 août 1945 qui a donné un leitmotiv au peuple vietnamien, ce qui a poussé les fascistes japonais à baisser les armes et abandonner, suite à leurs défaites, devant l’armée soviétique.

Le parti communiste indochinois ayant à sa tête le président Hô Chi Minh, le front Vietminh (front pour l’indépendance du Vietnam) de concert avec tout le peuple vietnamien se soulevait et renversait le joug des fascistes japonais et instaurait le pouvoir populaire dans tout le pays. Fort de ces acquis populaires, le président Hô Chi Minh (Nguyên Ai Quoc) proclamait l’indépendance du Vietnam en donnant lecture de la fameuse déclaration d’indépendance devant la nation et le monde le 02 septembre 1945, sur la place Ba Dinh, à Ha Noï (Nord Vietnam). Ainsi venait de naître la République démocratique du Vietnam.

Mais, malheureusement, l’euphorie de la victoire était de courte durée puisque, le 23 septembre 1945, le colonialiste français, se cachant sous l’ombre de l’armée britannique, désarma l’armée japonaise dans le sud et complota pour rétablir leur ancienne autorité. Mais la volonté de paix du nouveau gouvernement de la République Démocratique du Vietnam a fait que le 19 décembre 1946 tout le peuple vietnamien se soulevait contre la présence française dans tout le pays, sous la direction du président Hô Chi Minh et du parti communiste vietnamien. Résistance qui a permis à tout le peuple vietnamien de se dresser comme un seul homme devant l’oppresseur, et se battre avec la ferme résolution de sauvegarder l’indépendance et l’unité nationale du peuple et développer les acquis de la Révolution d’août 1945.

La volonté opiniâtre du peuple vietnamien pour la liberté a permis de créer, un peu partout dans le pays, des poches de guérilla, canalisées par le Parti communiste vietnamien et dirigées par le président Hô Chi Minh. Et malgré de lourdes pertes humaines subies par l’armée populaire du Vietnam, il a infligé d’énormes dégâts (humains et matériels) au colonialisme français. Après plus de 8 années de lutte, de combats et d’efforts, l’armée vietnamienne,  inspirée de liberté et de paix, a conduit à la grande offensive héroïque de Dien Bien Phu qui a permis la victoire totale sur le colonialisme français en mai 1954 malgré leurs importantes forces en hommes et matériels (avions, chars et troupes). Et tout cela, il faut souligner, sous la direction du grand stratège militaire, le général VO Nguyen Giap. Cette victoire de tout un peuple valeureux a marqué l’Histoire et a eu un grand impact sur le monde entier.
Tout le monde était émerveillé et étonné par ce petit peuple démuni de tous moyens qui venait de battre et d’anéantir une grande puissance comme la France. Exemple, cet impact était tellement fort, ce qui a encouragé les combattants algériens à créer l’armée de libération nationale (A.L.N), par le biais du Front de libération nationale (F.N.L), et à déclencher la lutte armée contre le colonialisme français le 01 novembre 1954, jusqu’à la victoire finale et l’indépendance de l’Algérie le 05 juillet 1962, mettant fin à plus de cent trente deux (132) ans de domination coloniale./.

 

Mohamed Berzig – Secrétaire général de l’Association d’amitié algéro – vietnamienne