Le 23ème Salon International du Livre d’Alger (SILA) ouvre ses portes

Le 23ème Salon International du Livre d’Alger (SILA) ouvre ses portes au public, ce mardi 30 octobre, avec une exposition regroupant un millier d’éditeurs, entre algériens et étrangers, proposant une rentrée littéraire riche en nouvelles publications, en plus d’un programme de conférences et de rencontres sur la littérature animées par des auteurs algériens parmi les plus populaires a-t-on appris de l’APS.

Cette 23ème édition du SILA prévoit la participation de 47 pays, représentés par des éditeurs et des instituts culturels, parmi lesquels la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, la Syrie, la France, l’Italie, l’Espagne, la Hongrie, les Etats-Unis, le Canada, le Cameroun, le Congo, ou encore Cuba qui prennent part à cet événement annuel qui a drainé quelque 1.7 millions de visiteurs lors de la précédente édition selon les chiffres fournis par le commissariat du salon.

La Chine, invitée d’honneur au SILA

Invitée d’honneur de ce SILA, la Chine annonce l’exposition de plus de 10 000 ouvrages majoritairement traduits vers l’Arabe et le Français et dédiés à la culture chinoise traditionnelle, à l’apprentissage de la langue chinoise ou encore aux sciences et technologies. Plus de 40 maisons d’édition et six auteurs, dont le romancier Mo Yan, lauréat du prix Nobel de littérature 2012, devront animer des rencontres avec le public au stand de la Chine où seront exposées pas moins de de 2500 titres en mandarin (langue officielle de la Chine).

Créé en 2009 à l’occasion du 2ème Festival Panafricain, l’espace « Esprit Panaf » a choisi, cette année, d’axer son programme de rencontres sur l’histoire du continent à travers la littérature.

Par ailleurs, les organisateurs du SILA proposent, sous le l’intitulé « Le livre ensemble », une série de débats avec des écrivains, des rencontres thématiques sur le vivre ensemble et le dialogue des civilisations, alors que la halte dédiée à l’histoire abordera cette année le 60ème anniversaire de la création du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA) et les relations algéro-chinoises.

En plus des rencontres prévues avec une vingtaine d’auteurs algériens et étrangers, le SILA a programmé pour le mercredi 7 novembre une journée d’études sur la littérature amazighe, organisée par le Haut commissariat à l’Amazighité (HCA).

Les visiteurs auront également l’occasion de rencontrer des écrivains parmi les plus en vue de la littérature algérienne, ainsi que des auteurs d’Afrique, d’Europe et de pays arabes.

Les incontournables de ce SILA

Cette édition du SILA sera marquée par la présence du Chinois Mo Yan, Prix Nobel de littérature 2012, ainsi que de grandes plumes de la littérature chinoise contemporaine à l’instar de : A. Laï, Cao Wenxuan, Xu Zechen, Zhao Lihong.
Également par celle du cinéaste gréco-français Costa-Gavras, qui vient fêter le 50ème anniversaire de son film « Z » tourné à Alger et distingué par des prix prestigieux qui sera projeté en version numérique à la salle Ali Maachi du Palais des Expositions. Et aussi par L’historien américain Matthews Connelly, auteur d’un remarquable ouvrage sur la diplomatie du FLN durant la guerre de Libération nationale.

Il y aura également 6 conférences ayant pour thèmes : «Science et rationalité en pays d’Islam» ; «Les relations algéro-chinoises» ; «Maurice Audin… et les autres ?» ; «Les enjeux du dialogue des civilisations» ; «Le vivre-ensemble» ; «Culture et mondialisation».

La 10ème édition des Rencontres euromaghrébines des écrivains, prévue le samedi 03 novembre , sur le thème «Souvenirs, souvenirs !» organisée par la Délégation de l’Union Européenne à Alger avec la participation d’écrivains de Tunisie, du Maroc, d’Espagne, de Grèce et de Roumanie, outre les auteurs algériens.

17 Estrades où des romanciers, poètes et essayistes seront en contact direct avec le public : Mo Yan (Chine), Jaber Asfour (Egypte), Maïssa Bey (Algérie), Dimitriou Stavroula (Grèce), Grecia Caceres (Pérou), Eduardo R. Izquierdo (Mexique), Waciny Laredj (Algérie), Mohamed Magani (Algérie), Rachid Boudjedra (Algérie), Choukri El Mebkhout (Tunisie), Charadine Majdouline (Maroc), Habib Sayah (Algérie), Pedro Enrique Martinez (Espagne), Driss Allouche (Maroc), Aïcha Kassoul (Algérie), Yahia Yekhlef (Palestine), Paola Caridi (Italie) et plusieurs auteurs cubains.

Le 23ème SILA est ouvert au public tous les jours jusqu’au 10 novembre au Palais des expositions des Pins-Maritimes (Safex). Entrée libre.