Yacine Kheddaoui : Un virtuose de la musique (Vidéo)

Yacine Kheddaoui, un nom à retenir. En effet, cet oranais de 33 ans est un passionné de la musique, et précisément du jazz et de la musique soufie. Il a pour instrument de prédilection le « Bouzouki », qui est une sorte de luth grec avec un long manche et un son très métallique.

Ce spécialiste de la communication, du marketing et de la gestion est également Ambassadeur d’Algérie pour le Festival de Jazz « JazzInOut » de la Rochelle, France, et dans lequel il y a formé un très beau quartet composé de musiciens tels que l’italien Nico Morelli au piano, l’américain Brian Carter à la batterie et le français Régis Igonet à la contre-basse.

Compositeur, Yacine Kheddaoui a également revisité certains tubes musicaux à sa sauce et, surtout, avec son instrument phare, le « Bouzouki », qui leur donne un tout autre son, tel que le fameux « Sorry seems to be the hardest word » d’Elton John, « Chandelier » de Sia (prés de 2 milliards de vues), l’extraordinaire « We don’t talk anymore » de Charlie Puth ou encore « Chained to the rhythm » de Katy Perry.

Magnifique clip de Yacine Kheddaoui

Mais le plus bluffant d’entre tous est, sans contexte, la reprise de Louane « Si t’étais là » présentée avec un clip, digne de grands réalisateurs (filmé par Med Riko), qui, tout en se délectant de cette musique douce et entraînante à la fois, vous permet de découvrir de majestueux paysages d’Algérie, précisément de l’Oranie.

Yacine Kheddaoui, qui s’est déjà frotté à de grosses pointures comme Erik Lewis, Gustav Lendgren ou Trenet Manouche, devrait présenter un concert dans pas très longtemps et avec de belles surprises en sus…

Bravo Yacine.