Le couscous classé officiellement au patrimoine culturel de l’humanité

Le couscous et les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à sa production, a été inscrit à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l`humanité par l`Organisation des nations unies pour l`éducation, la science et la culture (Unesco), a annoncé mercredi la ministre de la Culture.

Le couscous a été classé par l’Unesco en tant que dossier multinational au nom de l’Algérie, de la Tunisie, de la Mauritanie et du Maroc.

Pour l’Algérie, le dossier de classement a été élaboré par l’universitaire Ouiza Galleze du Centre de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (Cnrpah), alors que l’Institut tunisien du patrimoine et la direction marocaine du patrimoine culturel et des experts mauritaniens ont également pris part au montage du dossier.

Ce nouveau classement porte à sept le nombre de biens culturels algériens inscrits, à ce jour, sur la liste représentative du patrimoine de l`humanité de l`Unesco.

Le dossier a été présenté lors de la 15ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui se poursuit, virtuellement, jusqu’au 19 décembre, avons-nous appris de l’APS.

Maintenant que c’est fait, il faudrait que les ministères de la Culture et du Tourisme comprennent tout l’intérêt de ce classement et sachent le « vendre », à l’instar des autres biens matériels et immatériels inscrits au patrimoine mondial, pour la destination Algérie.